Rotterdam-Amsterdam : la fin du périple / the end of the journey

Voici le récit de notre dernier jour de voyage durant lequel nous avons parcouru 84 km, au lieu des 73 prévus, mais c’est ça l’aventure !

Last but not least, our final day during which we covered 84 km instead of the expected 73, but that’s all part of the adventure.

Après avoir passé la nuit dans ce qui ressemblait à un Tetris géant en train de se casser la figure, nous avons pris la route pour ce qui allait être notre dernière étape. Nous étions sensées avoir préparé la veille le parcours pour rejoindre la capitale hollandaise, mais manquant de temps et surtout confiante dans les panneaux des voies cyclables, nous n’avons écrit que la sortie de la ville et les différents villages à suivre. Les trente premiers kilomètres ont été très fastidieux : il a fallu s’arrêter tout le temps à cause des feux rouges cyclistes installés partout dans la banlieue de Rotterdam, nous avons perdu beaucoup de temps, entre autre à cause de ça, mais aussi à cause du vent de face à affronter tout le long du trajet…).

Une fois l’agglomération quittée, nous avons pu accélérer et profiter des paysages surprenants de la Hollande. Nous avons traversé des paysages dignes des cartes postales les plus kitsch : les enfants blonds barbotant dans les canaux, les brouettes en bois tirés par les grands pour mener les plus petits se baigner, les maisons aux gazons impeccablement tondus par des robots-tondeuses et dignes d’un green 5 étoiles, des parterres de fleurs presque surréalistes, bref voyez par vous-même :

After spending the night at a very original hostel, set in what looked like a giant tetris game gone wrong, we mounted our bikes for what was to be the final day of the trip. We were supposed to have prepared the map leading us to the capital, but our faith in Dutch road signs showing the cycling lanes was strong and hunger and fatigue had taken over the previous night. We had at least noted the main roads to take to head out and the villages we were to pass by. The first 30 km were relatively tedious, with many stops for red lights, crossings and roundabouts, not to mention the strong headwind that followed us all day.

Once we made it out of the city, we could at last speed up and enjoy the surprising local scenery. We cycled through the kitschiest of postcard landscapes: little blond children splashing in the canals with the smaller ones being pulled along by the bigger ones in wooden wheelbarrows, houses with impeccably preened lawns, worthy of a 5-star golf course, and surrealistically neat flower gardens. You can see for yourself :

Uithoorn

Nous avons fait la pause déjeuner à Uithoorn (prononcez Oïtheurne), à 65 km de Rotterdam. Il ne nous restait plus que 19 km pour rallier enfin notre but ! Les pistes cyclables se sont faites de plus en plus chargées au fur et à mesure que nous approchions de notre destination.

Lunch break was at Uithoorn, 65 km from Rotterdam. We had only 19 km to go! The cycling paths got busier as we rode on.

banlieue d'Amsterdam

Nous avons dépassé toutes sortes de vélos différents, notamment un personnage chargé de sa guitare et de son harmonica placé à hauteur de sa bouche, et soudain… comme une apparition : le panneau AMSTERDAM. Ca y est c’était fait, nous étions partagées entre deux sentiments : d’un côté l’excitation d’atteindre notre but et de l’autre la tristesse d’achever l’aventure en si peu de temps.

A wide variety of bicycles and their owners crossed our path, including a funny character carrying his guitar, with his harmonica held in place in front of his mouth. Suddenly we were in front of the Amsterdam sign. This was it, we had done it. On the one hand, we felt excitement and relief at reaching our final destination, while on the other we felt a sadness that it was over so soon.

amsterdam

Nous avons ensuite cherché la direction du siège de Booking.com, l’employeur de Marie-Anne et notre sponsor, où nous avons été invitées à visiter les locaux et avons été félicitées par les employés. Nous avons ensuite pris la direction de Pristine, boutique spécialisée en pignon fixe à Amsterdam. Les garçons de la boutique nous ont ensuite emmené dans un « Biergarten » au bord de l’eau où nous avons pu boire à notre santé et à notre beau périple !

We set out to find the Booking.com head office in the city centre. Marie-Anne works for the company, and they sponsored us, meaning that we could stay in such a fantastic variety of accommodations along the way. We were welcomed with a drink, congratulations from various employees and a visit around the office. We then headed on to Pristine, Amsterdam’s fixed gear bike shop. The shop’s crew were waiting for us and took us out to a great outdoor bar where we sat on a pontoon sipping beer and celebrating our journey.

Sur le départ en gare d'Amsterdam

Sur le départ en gare d’Amsterdam

Publicités